Skip to content

Publication scientifique : cannabis et insomnie

Visuel de l'article sur le cannabis et l'insomnie
©Unsplash
Cannabis : l'insomnie serait deux fois plus fréquente chez les étudiants qui en consomment tous les jours. En France, plus de la moitié des étudiants présentent des troubles du sommeil. Ces altérations sont d'autant plus préoccupantes qu'elles peuvent avoir des conséquences sur la réussite dans les études, ainsi que sur leur santé physique et mentale. Véritable enjeu de santé publique, l’évaluation de ces risques pour la santé est l’un des sujets de recherche de notre équipe, de l’Inserm et du CHU de Bordeaux.

Cannabis et insomnie

Dans une nouvelle étude publiée dans Psychiatry Research, les chercheurs se sont spécifiquement intéressés à la consommation de cannabis des étudiants – alors que l’on sait la consommation des 18-25 ans particulièrement haute en France – et ont essayé de mesurer ses effets sur le sommeil. Ils ont montré que la consommation de cannabis augmentait le risque d’avoir un sommeil perturbé, avec un doublement de la fréquence de l’insomnie chez les fumeurs quotidiens. Cette étude a été menée à partir de l’analyse des données de près de 14 787 étudiants volontaires, participants de la cohorte i-Share.

55% des étudiants auraient des perturbations de leur sommeil, et 19% d’entre eux souffriraient d’insomnie. Ces altérations du sommeil sont d’autant plus préoccupantes qu’elles ont des effets néfastes sur la santé mentale et physique et sur les capacités cognitives, avec un retentissement sur la réussite universitaire des étudiants.

Certaines études ont déjà exploré les causes de ces perturbations notamment en relation avec la consommation de cannabis, dont le niveau d’usage en France est particulièrement élevé chez les jeunes : 13,9 % des 18-25 ans déclarent consommer mensuellement du cannabis et 4 % quotidiennement .

Dans ce nouvel article, les chercheurs et chercheuses de l’Inserm, de l’université et du CHU de Bordeaux, au centre de recherche Bordeaux Population Health, ont pour la première fois mené une analyse approfondie de l’association entre la consommation de cannabis et les troubles du sommeil.

Une analyse approfondie

Ils ont répondu à un auto-questionnaire en ligne portant sur la fréquence de leur consommation de cannabis sur l’année écoulée d’une part (journalière, hebdomadaire, mensuelle ou plus rare/jamais), ainsi que sur la qualité de leur sommeil des trois derniers mois d’autre part , avec une question spécifique sur l’insomnie. D’autres questions portaient sur leurs caractéristiques sociodémographiques, habitudes de vie (par exemple leur consommation d’alcool ou de tabac) ou encore sur leur santé mentale afin d’affiner l’analyse et d’éviter tous biais ou facteurs de confusion.

Les résultats de cette étude confirment l’existence d’une association entre la consommation de cannabis et les troubles du sommeil, en particulier l’insomnie, chez les étudiants. La probabilité de souffrir d’insomnie serait supérieure de 45 % chez les consommateurs de cannabis par rapport aux non-consommateurs. Cette probabilité de souffrir d’insomnie est même deux fois plus élevée chez les consommateurs quotidiens de cannabis par rapport aux consommateurs occasionnels ou rares.

« L’originalité de cette étude réside sur le fait que nous avions accès à un échantillon particulièrement large d’étudiants ayant renseigné des données précises sur leur consommation de cannabis et la qualité de leur sommeil. La richesse des données recueillies grâce aux questionnaires donne de nouvelles preuves de l’association entre insomnie et consommation de cannabis », explique Julien Coelho, premier auteur de l’étude.

« Bien que la causalité ne puisse pas être affirmée avec certitude, ces résultats suggèrent l’importance de multiplier les messages de santé publique pour faire de la prévention auprès des étudiants, mais aussi des professionnels de santé sur les dangers d’une consommation élevée de cannabis sur la santé des jeunes », conclut Christophe Tzourio, dernier auteur de l’étude.

Publication scientifique : Julien Coelho, Ilaria Montagni, Jean-Arthur Micoulaud-Franchi, Sabine Plancoulaine, Christophe Tzourio, Study of the association between cannabis use and sleep disturbances in a large sample of University students, Psychiatry Research (2023), doi: https://doi.org/10.1016/j.psychres.2023.115096

Sources : Communiqué de presse Inserm

Crédits photos : https://unsplash.com/fr/photos/aNj8Hvbrss8

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT

ACTUS

Visuel de l'article sur la prix de thèse de Mélissa Macalli

Mélissa Macalli remporte le 2ème prix de thèse en santé publique !

Ce mercredi 20 septembre au Ministère de la Santé et de la Prévention, Mélissa Macalli a été distinguée par la Direction générale de la Santé avec trois autres jeunes chercheurs à l’occasion de la 1ère édition de son prix de thèse « Politiques et interventions en santé publique ».
Lire la suite
Visuel de l'article sur le 2eme tirage au sort Prisme

2ème tirage au sort du suivi Prisme !

De nombreux participants du projet Prisme ont encore accès à leur questionnaire de suivi à 6 mois. Pour les remercier de faire avancer la recherche sur la santé des jeunes, un 2ème tirage au sort récompensera 100 participants Prisme ayant répondu à leur questionnaire de suivi en leur offrant 40€ en e-cartes cadeaux chacun !
Lire la suite
Visuel de l'article sur la rétine reflet des structures cérébrales

La rétine pourrait être le reflet des structures cérébrales

L’étude i-Share a permis à des chercheurs du Bordeaux Population Health Centre Inserm U1219 d’étudier pour la 1ère fois les similitudes entre la rétine et le cerveau chez de jeunes adultes.
Lire la suite
Visuel de l'article sur le tirage au sort Prisme du 30 mai 2023

Le 1er tirage au sort du suivi Prisme !

100 participants Prisme ayant répondu à leur questionnaire de suivi seront tirés au sort aujourd'hui et remporteront 40€ en e-cartes cadeaux ! Un geste pour les remercier de faire avancer la recherche sur la santé des jeunes.
Lire la suite

Pour tout savoir sur l'offre de soins et la prévention à destination des étudiants, visitez le site de notre partenaire !

Le Lab Santé Étudiants : Espace sante Étudiants
Back To Top